ROLLMOPS

THEATRE

ROLLMOPS THEATRE

de Laurent Cappe

Un spectacle créé à la demande et spécifiquement pour le théâtre Elisabéthain du Château d'Hardelot, Centre Culturel de l'Entente Cordiale.

« Bonjour Shakespeare ! », c’est une immersion dans l’univers du théâtre Elisabéthain. Celui d’aujourd’hui, dans lequel sont réunis les spectateurs, mais surtout celui d’hier, celui de l’origine : Pourquoi cette architecture si spécifique ? Quel était le contexte historique, social, politique ? Comment y jouait-on, dans quelle ambiance ? C’est aussi un rendez-vous avec ses acteurs, ses détracteurs, ses auteurs. Et particulièrement le plus célèbre d’entre eux : William Shakespeare.

Mais « Bonjour Shakespeare ! », n’est en aucun cas une conférence. Pour parler d’un théâtre, il faut le faire vivre, il faut du théâtre. Il faut une dramaturgie, des personnages, des coups de théâtre. En l’occurrence, un duo clownesque  interrompt une visite classique du théâtre, et le jeu commence. Surgit alors, des tréfonds de la scène, Graham, débarquant en droite ligne du début du 17è siècle, fantôme errant dans les coulisses du théâtre depuis son inauguration. Du moins, est-ce l’histoire qu’ils nous racontent. Le trio investit l’ensemble du lieu : la scène, les étages, le parterre, fait jouer la lumière, l’architecture, la musique. C’est un spectacle pour tous. Pour les novices, les promeneurs, les curieux, comme pour les érudits : dans le texte est semée une multitude de références aux œuvres et de citations de Shakespeare (Graham, par exemple, est une référence directe à Robert Greene, poète et auteur contemporain de Shakespeare, ayant probablement inspiré le personnage de Falstaff). Une mise en abime ludique, surprenante, une expérience à partager.
Durée 45 minutes

BONJOUR SHAKESPEARE

Mise en scène Laurent Cappe

Distribution : Remy Rutovic, Renaud Hézèques, Julia Picquet / Anne-Véronique Didier

BONJOUR SHAKESPEARE

de Laurent Cappe

« Bonjour Shakespeare ! », c’est une immersion dans l’univers du théâtre Elisabéthain. Celui d’aujourd’hui, dans lequel sont réunis les spectateurs, mais surtout celui d’hier, celui de l’origine : Pourquoi cette architecture si spécifique ? Quel était le contexte historique, social, politique ? Comment y jouait-on, dans quelle ambiance ? C’est aussi un rendez-vous avec ses acteurs, ses détracteurs, ses auteurs. Et particulièrement le plus célèbre d’entre eux : William Shakespeare.

Mais « Bonjour Shakespeare ! », n’est en aucun cas une conférence. Pour parler d’un théâtre, il faut le faire vivre, il faut du théâtre. Il faut une dramaturgie, des personnages, des coups de théâtre. En l’occurrence, un duo clownesque  interrompt une visite classique du théâtre, et le jeu commence. Surgit alors, des tréfonds de la scène, Graham, débarquant en droite ligne du début du 17è siècle, fantôme errant dans les coulisses du théâtre depuis son inauguration. Du moins, est-ce l’histoire qu’ils nous racontent. Le trio investit l’ensemble du lieu : la scène, les étages, le parterre, fait jouer la lumière, l’architecture, la musique. C’est un spectacle pour tous. Pour les novices, les promeneurs, les curieux, comme pour les érudits : dans le texte est semée une multitude de références aux œuvres et de citations de Shakespeare (Graham, par exemple, est une référence directe à Robert Greene, poète et auteur contemporain de Shakespeare, ayant probablement inspiré le personnage de Falstaff). Une mise en abime ludique, surprenante, une expérience à partager.
Durée 45 minutes

Mise en scène Laurent Cappe

Distribution : Remy Rutovic, Renaud Hézèques, Julia Picquet / Anne-Véronique Didier

Un spectacle créé à la demande et spécifiquement pour le théâtre Elisabéthain du Château d'Hardelot, Centre Culturel de l'Entente Cordiale.