ROLLMOPS

THEATRE

ROLLMOPS THEATRE

Que reste-il quand la mer se retire ? Des algues, des débris, des oublis... De tout cela nait une étrange petite fille sans pied. 
«Souffle la vie, souffle le vent qui s’engouffre en chantant. Change le mode, change le temps, et fais naitre un enfant ! ». 
Elle découvre le monde qui l’entoure, parle aux Goélands, au vieux rocher bougon, aux vers de sable, et croise la route d’un dresseur de moules… Un spectacle d’ombres et d’objets, où l’imaginaire et la poésie règnent en maitre.

Spectacle autonome sur le plan technique, adaptable à pratiquement tous types de lieux.

Ecriture et Mise en Scène: Laurent Cappe
Interprétation et manipulation: Julia Picquet, Renaud Hézèques
Création marionnettes: Christian Bodart
Musique: Eric Paque
Création vidéo: Maxime Midière
Construction décors: Christophe Carlin, Laurent Cappe
Régie: Christophe Carlin, Stéphane Lesaffre

TELECHARGEZ LE DOSSIER

de Laurent Cappe

LA PETITE FILLE DU SABLE

Le Rocher : « Une histoire ? Oui…  Non... Sur, je pourrais, petite fille. Ô oui, je pourrais… Oh ! Oh ! Oh ! L’histoire je pourrais.  Pourrais te parler de la naissance des eaux, de la mer que tu vois. Oui. Sûr, je peux. Raconter la lumière qui jaillit du ciel chaque matin que fait le monde, oui, des premier oiseaux que j’ai vu traverser l’azur. Je pourrais… Oh, oui, non ? Oui, pourrais dire la beauté de l’aurore et le parfum des roses, le piquant des embruns… »

Selon certaines légendes, la mer est la demeure de tout ce que nous avons perdu, de ce que nous n'avons jamais eu.Des désirs brisés Des douleurs...Des larmes que nous avons versées...

LA PETITE FILLE DU SABLE

de Laurent Cappe

Selon certaines légendes, la mer est la demeure de tout ce que nous avons perdu, de ce que nous n'avons jamais eu.Des désirs brisés Des douleurs...Des larmes que nous avons versées...

Que reste-il quand la mer se retire ? Des algues, des débris, des oublis... De tout cela nait une étrange petite fille sans pied. 
«Souffle la vie, souffle le vent qui s’engouffre en chantant. Change le mode, change le temps, et fais naitre un enfant ! ». 
Elle découvre le monde qui l’entoure, parle aux Goélands, au vieux rocher bougon, aux vers de sable, et croise la route d’un dresseur de moules… Un spectacle d’ombres et d’objets, où l’imaginaire et la poésie règnent en maitre.

Le Rocher : « Une histoire ? Oui…  Non... Sur, je pourrais, petite fille. Ô oui, je pourrais… Oh ! Oh ! Oh ! L’histoire je pourrais.  Pourrais te parler de la naissance des eaux, de la mer que tu vois. Oui. Sûr, je peux. Raconter la lumière qui jaillit du ciel chaque matin que fait le monde, oui, des premier oiseaux que j’ai vu traverser l’azur. Je pourrais… Oh, oui, non ? Oui, pourrais dire la beauté de l’aurore et le parfum des roses, le piquant des embruns… »

Le Rocher : « Une histoire ? Oui…  Non... Sur, je pourrais, petite fille. Ô oui, je pourrais… Oh ! Oh ! Oh ! L’histoire je pourrais.  Pourrais te parler de la naissance des eaux, de la mer que tu vois. Oui. Sûr, je peux. Raconter la lumière qui jaillit du ciel chaque matin que fait le monde, oui, des premier oiseaux que j’ai vu traverser l’azur. Je pourrais… Oh, oui, non ? Oui, pourrais dire la beauté de l’aurore et le parfum des roses, le piquant des embruns… »

Ecriture et Mise en Scène: Laurent Cappe
Interprétation et manipulation: Julia Picquet, Renaud Hézèques
Création marionnettes: Christian Bodart
Musique: Eric Paque
Création vidéo: Maxime Midière
Construction décors: Christophe Carlin, Laurent Cappe
Régie: Christophe Carlin, Stéphane Lesaffre

Spectacle autonome sur le plan technique, adaptable à pratiquement tous types de lieux.